Dans l’ombre du géant : un concert autour de Camille Claudel

 

Montréal, 10 mars 2020 – Le 31 mars prochain, Projet ClairObscur et le Quatuor Molinari, présentent le concert multimédia Dans l’ombre du géant : un concert autour de Camille Claudel au Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce.

 

Vivre, aimer, créer dans l’ombre d’un géant; tel fut le sort de plusieurs créatrices au tournant du siècle dernier. Camille Claudel, reconnue comme l’un des plus grands sculpteurs français, n’aura jamais eu la possibilité de vivre de son travail et aura été condamnée à briller dans la lumière de Rodin. Alors que notre époque aspire à atteindre l’égalité homme-femme, il importe que notre regard se porte sur le travail de ces artistes féminines du passé que l’on tarde à reconnaitre et dont on a laissé le talent se flétrir au profit de créateurs masculins.

 

C’est en s’inspirant du Paris de Camille Claudel ainsi que de l’œuvre et du destin de cette sculptrice exceptionnelle que Projet ClairObscur, le Quatuor Molinari, la mezzo-soprano et photographe Stéphanie Pothier ainsi que le concepteur vidéo Julien-Robert proposent une création multimédia innovatrice. La scénographie inclut huit écrans sur lesquels sont projetées des vidéos développées à partir de photographies des œuvres de Camille Claudel et de ses contemporaines peintres. L’expérience du concert de musique de chambre se trouve donc bonifiée d’une dimension multimédia cohérente et puissante.

 

Projet ClairObscur est l’initiative de la mezzo-soprano et photographe Stéphanie Pothier qui s’associe au concepteur vidéo Julien-Robert pour explorer de nouvelles voies de croisement entre la musique de concert et d'autres formes d'arts. Ensemble, ils développent des expériences de concerts immersives mêlant musique classique et créations contemporaines. Suite à Arborescence créé à l’automne 2019, ils présentent avec Dans l’ombre d’un géant leur deuxième collaboration.

 

Acclamé par le public et par la critique musicale internationale depuis sa fondation en 1997, le Quatuor Molinari se consacre au riche répertoire pour quatuor à cordes des 20e et 21e siècles et commande des oeuvres nouvelles à des compositeurs. Récipiendaire de 20 Prix Opus, le Quatuor Molinari est qualifié par la critique canadienne d’ensemble « essentiel » et « prodigieux », et s’est imposé comme l’un des meilleurs quatuors au Canada.

 

La mezzo-soprano Stéphanie Pothier est soliste invitée de compagnies telles que les opéras de Montréal et de Québec, l’OSM, l’OSQ et le Festival de Lanaudière. Active sur la scène contemporaine, elle a créé entre autres Vera Lynn dans Another Brick in The Wall (Opéra de Montréal) et bientôt Dalimah dans L’Orangeraie (Chants Libres).

 

Programme

 

-          Camille Claudel : Into the Fire, Jake Heggie

Cette pièce, inspirée par six œuvres de Claudel comme autant d’éléments biographiques, sera accompagnée de photos de ces sculptures développées en projections vidéos dynamiques.

 

-          Quatuor à cordes, Germaine Tailleferre

Contemporaine de Camille Claudel, cette compositrice était l’unique membre féminin du Groupe des Six. Son quatuor sera accompagné de projections d’œuvres de peintres françaises de la même époque, dont Marie Laurencin et Natalia Goncharova.

 

-          Trois chansons de Bilitis, Claude Debussy

Arrangement pour mezzo-soprano et quatuor à cordes de Jake Heggie

Ces chansons de Debussy, un grand ami de Claudel, évoquent le fantasme de la femme libre de ses amours et de ses inclinaisons. Le visuel s’inspirera des éléments végétaux des poèmes, photographiés par Stéphanie Pothier et développés en décors d’atmosphères.

 

 

Informations pratiques

 

31 mars 2020 à 20h au Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce, 6400 avenue Monkland, Montréal, (514) 872-0777

 

Cet événement est gratuit avec laissez-passer, disponibles à partir du 17 mars en ligne sur www.accesculture.com (frais de service en ligne de 2$ par laissez-passer) ou au Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce (sans frais de service).

 

 

Cette création de Projet ClairObscur est rendue possible grâce au soutien financier du CALQ et du Conseil des arts de Montréal, ainsi qu’à l’accueil en résidences de création de la maison de la culture Marie-Uguay et du Centre culturel Notre-Dame-de-Grâce.