Stéphanie Pothier, Mezzo-soprano

Mezzo-soprano au timbre à la fois sombre et rayonnant, Stéphanie Pothier évolue dans un vaste répertoire lyrique, allant de la musique baroque à vocalises aux créations contemporaines et aux œuvres romantiques.  Stéphanie Pothier allie chant et aisance théâtrale pour donner vie à la musique tant au concert quà lopéra.

 

 

 

Boursière de la fondation Rotary International et du Goethe-Institut, elle est diplômée de l’École d’Opéra de la Hochschule für Musik de Stuttgart (Allemagne) en chant lyrique, ainsi que du Conservatoire de musique de Montréal en clavecin. Elle a bénéficié de l’enseignement des mezzo-sopranos Huguette Tourangeau et Gabrielle Lavigne et du ténor Francisco Araiza.

 

  

 

Elle est soliste invitée de nombreux ensembles et compagnies : Opéra de Montréal et de Québec, Orchestre Métropolitain, Orchestre symphonique de Montréal, Chants Libres, I Musici, Festival de Lanaudière, Clavecin en concert, Grands Ballets Canadiens… Elle chante sous la direction de chefs réputés, dont Yannick Nézet-Séguin, Lorraine Vaillancourt et Kent Nagano.

 

 

 

Ses engagements récents incluent Parsifal et la Messe no 3 de Bruckner sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, la Messe L’Homme Armé de Jenkins au Festival de Lanaudière avec Stephen Layton, la Fantaisie chorale de Beethoven avec l’OSM et Kent Nagano, les Requiem de Verdi, Mozart et Duruflé, les Stabat Mater de Dvořak et de Pergolesi, Alexander Nevsky de Prokofiev, la Missa Solemnis et la Neuvième Symphonie de Beethoven, la Petite Messe Solennelle de Rossini, le Messie de Haendel, lOratorio de Noël et la Passion selon saint Matthieu de Bach ainsi que Actéon et Les Plaisir de Versailles de Charpentier.

 

 

 

Très active sur la scène de la musique contemporaine, elle crée plusieurs rôles : Vera Lynn dans Another Brick in The Wall de Julien Bilodeau (Opéra de Montréal), Fée Tourterelle dans L’Eau qui danse… de Gilles Tremblay, Dalimah dans L’Orangeraie de Zad Moultaka (Chants Libres) et le rôle-titre (Marguerite Yourcenar) dans Yourcenar – une île de passions d’Éric Champagne (Opéra de Montréal/Festival d’opéra de Québec/Violons du Roy).

 

Stimulée par le croisement des disciplines, Stéphanie crée en 2019 le collectif Projet ClairObscur afin de concevoir des récitals multimédias et des vidéos d’art incorporant ses pratiques photographique et lyrique par des propositions multimédias mêlant musique classique et création contemporaine. Projet ClairObscur a présenté en 2019 sa première création, Arborescence, puis Camille Claudel : dans l’ombre du géant en 2021. Une installation vidéo nommée Confluents et un nouveau concert, De la mer aux nuages, sont en cours d’élaboration.

 

On pourra entendre Stéphanie avec le Quatuor Molinari lors de la saison 202-23 dans la reprise du concert multimédia Camille Claudel : dans l’ombre du géant dans le cadre du CAM en tournée dans plusieurs maisons de la culture de l’île de Montréal ainsi qu’au Théâtre Gilles-Vigneault de St-Jérôme..

 

 

 

 

 


With her dark yet radiant vocal timbre, mezzo-soprano Stéphanie Pothier performs within a vast classical repertoire, from Baroque vocalise to Romantic works to the premiering of contemporary creations. She skillfully combines singing and dramatic ability to breathe life into the music, in both concert works and opera.

 

Stéphanie Pothier is a guest soloist for numerous ensembles and companies : Opéra de Montréal, Opéra de Québec, Orchestre Métropolitain, Orchestre symphonique de Montréal and de Québec, Chants Libres, I Musici, Festival de Lanaudière, Clavecin en concert...

.

 

Her recent engagements include Parsifal and Bruckner’s Mass No. 3 under the baton of Yannick Nézet-Séguin, Jenkins’ Messe l’Homme Armé at the Festival de Lanaudière with Stephen Layton, Beethoven’s Choral Fantasy with Kent Nagano and the OSM, both the Mozart, the Duruflé and the Verdi Requiem, the Dvorak and the Pergolesi Stabat Mater, Prokofiev’s Alexander Nevsky, Beethoven’s Missa Solemnis and Ninth Symphony, Haendel’s Messiah as well as Bach’s Christmas Oratorio and St. Matthew Passion.

 

Stéphanie Pothier is very active on the contemporary music scene, having originated numerous roles: Vera Lynn in Julien Bilodeau’s Another Brick on the Wall (Opéra de Montréal), Fée Tourterelle in Gilles Tremblay’s L’Eau qui danse... and soon Dalimah in Zad Moultaka’s l’Orangeraie (Chants Libres. She sang the role of Lily in the Canadian premiere of the multimedia chamber opera Lotus Lives by Su Lian Tan.

 

Out of enthusiasm for cross-disciplinary endeavours, she created Projet ClairObscur to devise recitals and digital projects incorporating her activities as both photographer and vocalist.

 

A recipient of funding from the Conseil des arts et des lettres du Québec, the Canada Council for the Arts, the Conseil des arts de Montréal, the Rotary International Foundation and the Goethe Institute, Stéphanie Pothier holds diplomas in classical voice (concert/opera) from the Hochschule fuer Musik in Stuttgart and in harpsichord from the Conservatoire de musique de Montréal. She has benefitted from the teaching of Canadian mezzo-sopranos Huguette Tourangeau and Gabrielle Lavigne.

 

 

Stéphanie Pothier has sung under the direction of renowned conductors including Yannick Nézet-Séguin, Lorraine Vaillancourt, Andrew Megill, Alain Trudel, Stephen Layton, and Kent Nagano.